TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT (BUREAU D’ETUDES) EN CHARGE D’ELABORER LES ETUDES TECHNIQUES RELATIVES A L’EXECUTION DES INFRASTRUCTURES DES COMPOSANTES 1 ET 2 DU PROJET REDISSEIII-MR

 

  1. Contexte :

 

Le projet REDISSE s’inscrit dans les efforts des pays de l’Afrique de l’Ouest contre l'extrême pauvreté soutenus par la Banque mondiale. Les maladies transmissibles et non transmissibles affectent fortement la santé, l'éducation et les revenus potentiels des populations. Cet impact est encore plus accentué dans les couches les plus vulnérables de la population. D’où la nécessité d’intervention visant à réduire le fardeau économique de ces maladies dans le pays.

 

Ce projet s'inscrit également dans la stratégie d'aide à l'intégration régionale (RIAS) pour l'élaboration d'interventions coordonnées de fourniture de biens publics ainsi que la priorisation du secteur de la prévention et du contrôle transfrontalier des maladies. Il s'aligne ainsi dans divers stratégies et politique de développement de la Mauritanie notamment la Stratégie de Croissance Accélérée et de Prospérité partagée (SCAPP), qui couvre la période 2016-2030,Le Plan National de Développement Sanitaire (PNDS) et le Programme National d’Investissement Agricole et de Sécurité Alimentaire (PNIASA). Le projet REDISSE contribue à la mise en œuvre du RSI (2005) en étant considéré comme une contribution aux besoins de financement global du Code sanitaire des animaux terrestres de l'OIE, du programme « Une seule santé », du Programme d’action pour la sécurité sanitaire mondiale, de la couverture de santé universelle et de la réalisation des objectifs de développement durable (ODD).

 

Pour la Mauritanie, le Projet REDISSE doit servir de porte d’entrée pour réconforter la mise en œuvre de la Plateforme ‘’One Health’’ afin d’atteindre les objectifs du Règlement Sanitaire International(RSI).

 

L’objectif visé est d’assurer la conduite concertée et coordonnée d’activités prioritaires devant aboutir à l’amélioration (renforcement) des compétences de prévention, détection, et de riposte afin de réduire l’incidence des zoonoses en particulier et de l’impact des maladies sur l’économie de l’élevage en général.

 

Les présents TDR sont élaborés en vue du recrutement d’un consultant chargé des études techniques et relatives à la réalisation des infrastructures prévues au niveau de composantes 1 et 2 du projet.

 

  1.  DESCRIPTION DES PRESTATIONS

 

2.1. Objectif général de la mission

 

L’objectif général de la mission est d’assurer, pour le compte du REDISSE,  la réalisation des études techniques des infrastructures prévues au niveau de ses composantes 1 et 2.

 

Les études à réaliser aboutiront à  l’élaboration d’un dossier d’appel d’offres pour la sélection d’entreprises devant exécuter les travaux.

 

2.2. Objectif spécifiques

 

L’objectif particulier  de la consultation vise les interventions ci-après :

 

  • Etudes techniques pour la réhabilitation des locaux  de l’INRSP  (Institut National de Recherche en Santé Publique).

 

  • Etude pour la construction neuve  d’une antenne de l’ONARDEL(Office National de Recherche et de Développement de l’Elevage) à Aioun et la réhabilitation de celle de Kaédi.

 

  • Etudes pour la construction et l’équipement de locaux à Nouakchott pour la conservation des vaccins au profit de la Centrale d’Approvisionnement en Intrants d’Elevage  (CAIE).

 

  • Etude pour la construction de deux centres d’observation dans les parcs nationaux ou zones humides au profit du Ministère de l’Environnement et du développement Durable.

 

  • Etude pour la construction de postes d’inspection frontaliers (PIF).

Nom de l’infrastructure

localisation

Description des travaux

Superficie recommendés

01

Rehabilitation des locaux de l’INRSP

 

 

 

 

Nouakchott

Bureaux et labos: le bâtiment existant sera réhabilité. Le consultant dressa un état de lieux dudit bâtiment, tout en présentant un métré précis et une évaluation des travaux d’aménagement nécessaires.

 

240 m² à titre indicatif

 

02

Construction d’une antenne de l’ONARDEL A AIOUN ET REHABILITATION D’UNE ANTENNE A KAEDI

Hodh EL Gharbi et Gorgol

Programme construction neuve: des postes 120 m² seront érigés suivant un plan type en RDC, proposé par le consultant et approuvé par le REDISSE. Il regroupe  au moins deux bureaux, trois chambres (labos, réception et stockage, une loge gardien, des toilettes et une clôture.  Ce local doit être connecté à une source d’énergie et d’eau potable. Le consultant présentera les possibilités d’alimentation (réseaux, énergie solaires, citernes etc…, et donnera une estimation du coût pour chaque cas de figure).

Programme Rehabilitation:

L’antenne existante sera réhabilitée suivant un état des lieux détaillé et exhaustif élaboré par leconsultant. La superficie de 80 m² est donnée à titre indicatif. Il revient à l’étude de préciser les métrés exacts concernés par la réhabilitation. Pour ce faire, le consultant aura à sa charge l’envoi sur les leiux d’équipes multidisciplinaires. Le rapport de cette mission fera partie intégrante de l’APS.

120 m² à titre indicatif

 

 

 

 

 

 

 

80 m² a titre indicatif

03

Construction et équipement de locaux pour la conservation de vaccins

Nouakchott

Le programme de construction comprend un bureau et deux grandes salles de conservation de vaccinsen fonction de la temérature recherchée et une salle de stockage.

Outre, le construction le consultant préparera un dossier pour l’équipement des chambres froides

120 m² à titre indicatif

 

 

 

 

 

 

 

 

04

Construction de 02 centres d’observation dans les Zones humides ou parcs nationaux

A arreter avec le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable

Programme constructions neuves: des postes 120 m² seront érigés suivant un plan type en RDC, proposé par le consultant et approuvé par le REDISSE. Ils regroupent les services de santé environnementale avec au moins deux bureaux, une salle d’inspection et de stockage, une loge gardien, des toilettes et une clôture.  Ces postes doivent être connectés à une source d’énergie et d’eau potable. Le consultant présentera les possibilités d’alimentation (réseaux, énergie solaires, citernes etc…, et donnera une estimation du coût pour chaque cas de figure).

120 m² à titre indicatif

 

 

 

 

 

 

 

 

05

Postes de santé   frontaliers:

 

(7 nouveaux à construire ou à réhabilter )

Hodh

Charghi

 

H El Gharbi

 

Trarza

 

 

D Nouadhibou

 

Guidimakha

 

T Zemmour

Programme constructions neuves: des postes 120 m² seront érigés suivant un plan type en RDC, proposé par le consultant et approuvé par le REDISSE. Ils regroupent les services de contrôle vétérinaire et ou de santé humaine avec au moins deux bureaux, une salle d’inspection et de stockage, une loge gardien, des toilettes et une clôture.  Ces postes frontaliers doivent être connectés à une source d’énergie et d’eau potable. Le consultant présentera les possibilités d’alimentation (réseaux, énergie solaires, citernes etc…, et donnera une estimation du coût pour chaque cas de figure).

Programme Rehabilitation:

Les postes existants seront réhabilités suivant un état des lieux détaillé et exhaustive élaboré par le consultant. La superficie de 80 m² est donnée à titre indicatif. Il revient à l’étude de préciser les métrés exacts concernés par la réhabilitation au niveau de chaque poste. Pour ce faire, le consultant aura à sa charge l’envoi d’équipes multidisciplinaires dans les différentes zones concernées par le REDISSE. Le rapport de cette mission fera partie intégrante de l’APS.

 

 

 

120 m² à titre indicatif

 

 

 

 

 

 

 

80 m² a titre indicatif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Les infrastructures programmées dans les composantes 1 et 2  feront l’objet de cinq (05) DAO séparés qui seront lancés suivant le séquençage qui sera choisi par l’administration.

 

 

  1. ETENDUES DES SERVICES ET METHODOLOGIE

 

Les  prestations comprenant :

  • Assistance à l’identification des sites avec les différents intervenants techniques et administratifs devant abriter les différents ouvrages,
  • Elaboration des études techniques (APS, APD)  pour les infrastructures prévues ;
  • Assistance à  l’UCP- REDISSE dans l’élaboration du DAO correspondant.

 

Le Consultant établira, sa mission conformément aux normes techniques en vigueur et selon le respect des règles de l'art.  En outre, il se conformera aux instructions qui lui sont données par le Maître d’Ouvrage ou son représentant  concernant  notamment:

 

-Le programme du projet,

-le montant des sommes allouées au projet ainsi que les priorités dans l’exécution des travaux lors de la réalisation de la mission d’études techniques ;

-Les délais, l’ordre d’urgence  et les modalités d’exécution des travaux.

 

 

  1. Contenu de lA MISSION 

 

Pour la réalisation des objectifs cités ci haut, le consultant devra mener  l’ensemble des études techniques y compris l’élaboration des DAO suivant le  Programme  ci -après:

 

 

Les études se dérouleront suivant les phases ci-après

 

1. AVANTS PROJETS SOMMAIRES (APS) :

L'APS correspond à une étude chiffrée d'une solution d'ensemble, accompagnée de variantes éventuelles permettant la réalisation du projet. Il comprend :

  • Un état des lieux des ouvrages à réhabiliter dans le cadre de la composante.  .
  • Les plans  (Plan de situation, Plan de masse, plans d’architectures types : vues en plan des infrastructures,  façades etc.) définissant les différentes parties ou solutions techniques possibles ;
  • Des propositions techniques pour les infrastructures.
  • Une note sur les possibilités de connections des ouvrages aux réseaux et évaluation financière de chaque option.
  • Un avant métré sommaire des travaux pour chacune des solutions envisagées ;
  • Une note descriptive et justificative des solutions proposées;
  • Une estimation sommaire de chacune des solutions envisagées, basée sur les avants métrés sommaires, pour l'ensemble des ouvrages faisant partie du projet ;
  • Tout autre élément d’information utile ;

 

Le Consultant remettra au projet, un dossier APS en six exemplaires, suivant les délais indiqués pour chaque sous-projet au point VII (PLANNING DE LIVRAISON DES RAPPORTS)

 

Sur la base de l’examen de ce dossier le PRAPS notifiera au Consultant la solution retenue et les observations éventuelles avant de lancer l’Avant-projet Détaillé.

 

4.2. AVANTS PROJETS DETAILLES (APD) :

L'APD correspond à une étude descriptive, explicative et justificative des dispositions techniques du projet y compris celles relatives à la mise à disposition des sites des ouvrages.

Il comprend notamment :

  • Une note justificative des solutions techniques proposées eu égard au site, au programme et à l’environnement.
  • dossier technique des ouvrages (plans topographiques, plan de masse, détermination des zones d’emprunts, essais géotechniques plans types des infrastructures y compris détails de structures, les façades et coupes et  plans de réseaux d’eau et d’électricité).
  • un  métré des travaux et une estimation détaillée des dépenses afférentes à l'exécution de chaque ouvrage entrant dans l'APD ;
  • Une note de calcul des ouvrages ;
  • une note justificative confidentielle des prix unitaires ou des montants forfaitaires utilisés pour l’estimation détaillée des dépenses afférentes à l'exécution des travaux.
  • les plannings prévisionnels incluant toutes les phases de réalisation de l'opération.
  • le programme d'appui / encadrement par rapport au planning d'exécution des travaux.
  • Les Spécifications Techniques Détaillées : (pièces écrite et dessinées) qui définissent de façon précise les normes applicables aux ouvrages et les conditions de leur  mise en œuvre. Ils comporteront entre autre les différents plans et schémas d’exécution selon le type de sous-projet (plans d’architectures, coffrage, ferraillage, électricité, alimentation en eau, évacuation des eaux, etc.
  • une « Notice d’entretien » au Maître de l’Ouvrage et au gestionnaire de l’ouvrage, qui précise la liste des tâches d’entretien, leur degré d’importance et une évaluation du coût de l’entretien pendant les 5 premières années, tâche par tâche, sous forme de budgets annuels
  • Un Rapport sur les évaluations environnementales et sociales des infrastructures à réaliser dans le cadre de ces composantes du REDISSE sera intégré à l étude. Ce rapport sera produit par un consultant indépendant recruté par l’administration. Le bureau d’études mettra toutefois à la disposition du consultant environnementaliste et socile toutes les informations disponibles  en sa possession et susceptibles de lui faciliter le travail.

 

 

Le REDISSE III-MR suivra en permanence l'élaboration de l'APD et donnera son avis  sur toutes les options techniques proposées ou adoptées par le Consultant. Il notifiera alors au Consultant son accord sur les options techniques retenues et la réalisation du projet d’exécution sur cette base.

 

Le Consultant remettra au REDISSE, un dossier APD en six exemplaires suivant les délais indiqués pour chaque sous-projet au point VII (PLANNING DE LIVRAISON DES RAPPORTS)

 

3. DOSSIERS D’APPELS D’OFFRES (DAO) :

 

Cette phase est principalement consacrée à l’élaboration du dossier administratif. Il doit être confectionné suivant le modèle fourni par le REDISSE (Document Types du bailleur).

 

Le Consultant livrera trois exemplaires du  DAO provisoire dans un délai ne dépassant pas 5 jours à partir de l’approbation de l’APD.

 

Ces documents (DAOs provisoires) seront soumis au REDISSE pour approbation, puis dans un délai de 3 jours après la notification de cette approbation le Consultant fournira quatorze exemplaires  avec un jeu reproductible sur support informatique (Autocad et PDF).

 

Ce DAO comprend :

  • Le règlement  d’appel d’offres adapté au présent projet ;
  • Le modèle du contrat;
  • Les Spécifications techniques et les cadres des bordereaux des prix unitaires et du devis quantitatif et estimatif.
  • Les plans et détails d’exécution.
  • les conclusions et recommandations des mesures environnementales et sociales à observer pour  chaque sous projet

NOTA BENE :

Le REDISSE fera approuver l’ensemble des rendus du consultant par les différents acteurs impliqués ou intéressés par le projet.

 

Le consultant procédera en collaboration avec les autorités administratives et municipales concernées à l’identification des contraintes spécifiques liées à la mise en place du projet et les intégrera dans ces études.

 

 

 

  1. PROFIL DU CONSULTANT

 

Le consultant devra être un bureau d’études, reconnu, spécialisé dans les études de Génie Civil,ayant une bonne expérience dans le domaine des études d’infrastructures.

 

  1. MOYENS HUMAINS ET MATERIELS 

 

 

Personnel :

Le personnel clé que le bureau d’étude doit mobiliser pour réaliser les prestations demandées comprendra les membres dont les profils sont indiqués ci-après :

 

  1. Un ingénieur civil (chef de mission), diplômé en génie civil, travaux public, pont et chaussé ou équivalent, ayant au moins dix (15) années d'expérience dans les domaines des constructions civils.

 

2-   Un architecte ayant au moins une expérience de dix (10) ans dans le domaine de la conception de bâtiment.

 

3-   Un technicien en bâtiment

 

4- L’équipe de l’étude devra être appuyée par des spécialistes en fonction des besoins de l’étude et à la charge du consultant qui proposera les honoraires dans son offre.

 

L’effort total pour la mission est estimé à 3.5 hommes. Mois pour un délai maximal de 2,5 mois. Le consultant pourra toutefois proposer la répartition en homme. Mois qu’il jugera adéquate,et ce en adéquation de sa méthodologie d’intervention.

 

 

Matériel :

Le cabinet devra disposer au minimum du matériel ci-après :

 

1 -  un véhicule 4 x 4 (en propriété ou location).

  1. un parc informatique (composé minimum d’un PC et un ordinateur Portable)
  2. Un appareil Photo
  3. Un GPS  

 

D’une façon générale, tout autre matériel nécessaire à l’accomplissement de la mission sera à la charge du consultant.

 

 

  1. DUREE DE LA MISSION ET PLANNING DE LIVRAISON DES RAPPORTS

 

Les délais contractuels d’exécution des études sont définis dans le tableau ci-après. Ils sont en jours calendaires. Ces délais ne comprennent pas le temps mis par le Maître d’ouvrage pour l’approbation des différents rapports d’étape.

 

 

Jours calendaires

 

APS

APD

DAO

  • Etude technique pour la rehabilitation des locaux de l’INRSP

15 jours à partir de la date de notification du Contrat

15 jours à partir de la date d’approbation de l’APS

5 jours  à partir de la date d’approbation de l’APD

  • Etudes techniques pour la construction d’une antenne de l’ONARDEL à Aioun et rehabilitation d’une antenne a Kaedi

20 jours à partir de la date de notification du Contrat

20 jours à partir de la date d’approbation de l’APS

5 jours  à partir de la date d’approbation de l’APD

  • Etude technique pour la construction et équipement de locaux pour la conservation de vaccins

15 jours à partir de la date de notification du Contrat

15 jours à partir de la date d’approbation de l’APS

5 jours  à partir de la date d’approbation de l’APD

  • Etude technique pour la construction de 02 centres d’observation dans les Zones humides ou parcs nationaux

30 jours à partir de la date de notification du Contrat

25 jours à partir de la date d’approbation de l’APS

5 jours  à partir de la date d’approbation de l’APD

  • Etudes techniques pour la construction ou la réhabilitation des postes de santé   frontaliers:

35 jours à partir de la date de notification du Contrat

25 jours à partir de la date d’approbation de l’APS

5 jours  à partir de la date d’approbation de l’APD

 

 

  1. RAPPORTS :

 

Les rapports devront   couvrir obligatoirement tous les aspects requis par Les TDR. Ils devront répondre aux critères de qualité  acceptables par le Maître d’ouvrage. Le Maître d’ouvrage  se réserve le droit de visiter les Bureaux pour se rendre compte de l’état d’avancement des prestations.

 

Le consultant aura à fournir :

  • Un avant projet sommaire (APS) en version provisoire et définitive  pour chaque type d’infrastructures de façon séparé.

 

  • Un avant projet Détaillé (APD) en version provisoire et définitive  pour chaque type d’infrastructures de façon séparé.Ce rapport intégrera les mesures de sauvegarde environnementale  qui seront transmis au bureau par l’UGP.

   

  • Un rapport final comprenant la version définitive du  DAO. Le rapport final sera fourni en 5 exemplaires avec une copie sur support informatique.

 

  1. INTRANTS FOURNIS PAR L’UCP-REDISSE

 

Le REDISSE fournira au consultant sur demande, tous les documents de base nécessaires pour la compréhension de sa mission et tout document utiles se rapportant au projet, ainsi qu’une liste exhaustive des personnes ressources impliquées ou concernées par le projet, y compris les autorités et les bénéficiaires.

Le projet remettra également au consultant les documents types du bailleur, pour la confection des DAO s.

 

Les experts du consultant pourvoiront à leurs besoins de déplacement, communication et d’hébergement lors de déplacements. L’ensemble du matériel nécessaire à l’accomplissement de la mission sera à la charge du consultant.

 

Télécharger

 

 

21 January 2020